Truth



Sitting here, on the edge of tears

Seeing your number

Flash on my telephone

From another

Life time ago


Always knew we’d end this way

Never wanted to ever have to think about dealing with the pain

Tell me, man, what was I thinking?

That it would end in understanding?

That no hearts would ever be broken?


Funny what you’ll do to avoid the painful

Even when the outcome,

Is lethal

‘Better hurt a little than hurt a lot’

That’s what I thought

But then the little grew bigger

Than I thought it could


Love takes pleasure in the flowering of truth


The silver tongue told me

That it would be alright

The heavy weight inside would be

The focus of a blind eye

Funny how I believed the liar when the liar was me


One lesson I’ve taken

One lessons I’ve learnt

Is to always be truthful

Even when it hurts


Got a lot of wisdom from what we’ve been through

Beauty from ashes

We rise

As I look ahead

I must confess

I’m confident

Cuz when the truth be told

Truth was known

And now I’m free at last


Love takes pleasure in the flowering of truth



 

Assise ici, au bord des larmes Je vois ton numéro Apparaître sur mon téléphone D’une autre vie passée

J’ai toujours su que nous finirions comme ça. Je n’ai jamais voulu avoir un jour à penser devoir me confronter à la douleur. Dis moi, à quoi est-ce que je pensais ? Que ça finirait sur une bonne entente ? Qu’aucun cœur ne serait jamais brisé ?

C’est marrant ce qu’on pourrait faire pour éviter la douleur, Même quand l’issue est létale « Mieux vaut blesser un peu que trop faire souffrir » C’est ce que je pensais Mais ensuite le « un peu » est devenu plus grand que ce que j’aurai imaginé L’amour prend plaisir dans la floraison de la vérité La langue de bois m’a dit Que tout irait bien Que je n’aurai qu’à fermer les yeux Sur mon fardeau intérieur C’est marrant comme je croyais le menteur lorsque j’étais le menteur

Une leçon que j’ai apprise Une leçon que j’ai retenue C’est d’être toujours honnête Même si c’est douloureux

J’ai beaucoup appris dans ce qu’on a traversé De la beauté des cendres Nous renaissons Alors que je regarde vers l’avenir   Je dois confesser Que je suis confiante Car quand tout a été dit La vérité est révélée Et maintenant, enfin je suis libre L’amour prend plaisir dans la floraison de la vérité